Plus de la moitié des Canadiens disent que trouver le meilleur cadeau pour les fêtes est plus important que de dénicher la meilleure offre

Plus de la moitié des Canadiens disent que trouver le meilleur cadeau pour les fêtes est plus important que de dénicher la meilleure offre

Mais 66 % utilisent des points de fidélisation ou des remises en argent pour réduire leurs dépenses des fêtes : selon un sondage de Rakuten.ca

Le magasinage des fêtes bat son plein pour les Canadiens!  

Selon un récent sondage sur les tendances d’achats des fêtes réalisé par Rakuten.ca (anciennement Ebates.ca), 36 % ont commencé ce mois-ci et ils sont susceptibles de dépenser, en moyenne, un imposant montant de 546 $ en cadeaux.

Cependant, 83 % des Canadiens disent qu’ils pourraient dépenser autant, sinon plus, que ce qu’ils ont dépensé l’année dernière. D’ailleurs, les parents auront une forte tendance à débourser beaucoup d’argent – une moyenne de 708 $ – , comparés à leurs homologues sans enfant, qui dépensent une moyenne de 452 $. Cela dit, les Québécois sont tout de même ceux qui dépensent le moins au pays, avec un montant moyen de 421$. L’Est canadien regroupe ceux qui dépensent le plus, avec une moyenne de 686$. 

« Une fois de plus, nous constatons que les Canadiens magasinent tôt afin de terminer leurs achats avant la saison occupée des fêtes », affirme Graziella Mitri, spécialiste de marque et experte en magasinage chez Rakuten.ca. « Ceux qui magasinent tôt profitent d’un plus grand choix et de meilleures offres, particulièrement en ligne. »

Le sondage révèle que de faire ses achats des fêtes tôt peut être une stratégie judicieuse, puisque 60 % des Canadiens déclarent avoir remarqué que les prix et les soldes sont moins attrayants à l’approche des fêtes. Les prix ne sont toutefois pas le seul facteur à prendre en compte, alors que 87 % notent que plus il est tard, plus le choix s’amenuise, étant donné que plus de la moitié des Canadiens (56 %) recherchent le meilleur cadeau plutôt que la meilleure offre (44 %).

Pour éviter les foules dans les centres commerciaux , magasiner en ligne est sans doute la meilleure solution, comme le fait déjà une grande majorité des Canadiens. Cette année, on parle maintenant de 85%, comparés à 83% en 2018. Environ un quart (24 %)d’entre eux trouvent que les achats en ligne sont plus pratiques, dont 18 % déclarant pouvoir trouver des articles non disponibles dans les boutiques, et 16 %, disent dénicher de meilleurs prix.

« Magasiner en ligne est toujours le meilleur moyen de garantir que vous aurez le plus grand choix possible », déclare Mme Mitri. « Vous évitez les foules des fêtes, les stationnements bondés et les sacs à porter.  Les Canadiens les plus avisés utilisent des points de fidélité et des remises en argent pour épargner. Avec la frénésie entourant les fêtes, tout ce qui rend la vie un peu plus facile (et moins chère) est un atout à ne pas négliger. »

Même au Canada, les moments les plus populaires pour le magasinage des fêtes sont toujours le Vendredi fou et le Cyberlundi. Environ la moitié des Canadiens prévoient faire leurs achats lors de ces deux jours importants (53 % pour le Vendredi fou et 43 % pour le Cyberlundi).  Les vêtements/accessoires, les appareils électroniques et les jouets figurent au sommet de la liste des articles les plus achetés pendant le Vendredi fou et le Cybeylundi. Toutefois, plus de 50 % des Canadiens feront des achats pour eux-mêmes.  

Cela dit, les cadeaux ne sont pas la seule dépense des fêtes. De nombreux Canadiens (87 %) dépenseront en moyenne 168 $ en articles de divertissement, incluant plus d’épicerie et d’alcool. 75 % dépenseront en moyenne 141 $ en sorties et en restaurants, et 66 % dépenseront environ 94 $ pour des décorations des fêtes.

Les fêtes étant une période de l’année qui coûte cher, il va de soi que les Canadiens cherchent à utiliser des stratégies pour réduire leurs dépenses. En effet, 64%  des Canadiens cherchent à magasiner chez des détaillants offrant des points de fidélisation, et 62 % échangeront de tels points contre des achats de cadeaux. Se procurer des produits chez les détaillants offrant des remises en argent constituera également une stratégie importante pour 49 % des consommateurs, contre 45 % en 2018.

« Que ce soit pour les festivités, les voyages en famille, ou l’achat de décorations ou de cadeaux, les fêtes peuvent rapidement coûter cher et sont généralement très occupées pour la plupart des Canadiens », observe Mme Mitri, ajoutant que les consommateurs peuvent atténuer leur stress en profitant de la section d’épicerie élargie de Rakuten, avec de nouveaux commerçants tels que Walmart et d’Inabuggy. « Moins vous avez à vous soucier de l’organisation de vos fêtes, plus vous avez le temps de les apprécier. »

Rakuten, sondage dépenses des fêtes