Pénurie de main-d’œuvre : le CPQ salue l’annonce du ministre du Travail

Le CPQ (Conseil du patronat du Québec) salue l’annonce faite ce matin par le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, M. Jean Boulet dans le cadre de la Grande corvée 2.0. Les mesures annoncées en lien avec les travailleurs expérimentés arrivent comme une bouffée d’air frais pour les employeurs qui ont des besoins criants en matière de main-d’œuvre. 

« Dans le contexte actuel de rareté de main-d’œuvre, nous ne pouvons pas nous permettre d’échapper personne et nous devons tout mettre en œuvre pour favoriser l’intégration des bassins de population sous représentés sur le marché du travail.  Voilà pourquoi nous saluons l’annonce faite par le ministre ce matin qui favorisera la rétention ou le retour en emploi des travailleurs expérimentés », affirme Yves-Thomas Dorval, président-directeur général du CPQ.

Rappelons que le CPQ joue un rôle proactif dans l’attraction et la rétention de main-d’œuvre expérimentée comme une des solutions à la rareté de main-d’œuvre. Effectivement, le CPQ collabore, entre autres, avec le groupe Génération au travail (Association québécoise de gérontologie) afin de fournir aux employeurs une trousse et de la formation sur l’embauche et la rétention des travailleurs expérimentés.

« Nous devons tous mettre la main à la pâte pour aider nos employeurs à affronter les modifications profondes que subit le marché du travail en ce moment. Les mesures annoncées permettront de faciliter l’intégration en emploi des travailleurs expérimentés qui pourront mettre à profit leur bagage professionnel au sein des entreprises, au bénéfice de l’ensemble de la société québécoise », conclut M. Dorval.

CPQ, main-d’œuvre, pénurie