Chantier Davie

Montréal se mobilise pour Chantier Davie et une véritable politique de construction navale québécoise

Un regroupement composé d’entreprises et d’acteurséconomiques de la métropole unissent leur force afin de mettre sur pied le comité des fournisseurs de Chantier Davie de Montréal (AFCDC-Montréal).

La mission de ce nouveau comité régional sera de défendre et promouvoir les intérêts des fournisseurs présents et futurs de Chantier Davie Canada ainsi que de leurs partenaires régionaux du développement économique de la métropole. L’AFCDC-Montréal se retrouve ainsi à représenter les intérêts de la métropole au sein de l’Association des fournisseurs de Chantier Davie Canada (AFCDC). Rémy Franzoni, représentant de Montréal au conseil d’administration de l’Association des fournisseurs de Chantier Davie Canada, dirigera ce comité régional. Président du Groupe Engram, Rémy Franzoni envisage ce regroupement régional comme une opportunité de se faire entendre et influencer les décideurs gouvernementaux en parlant d’une même voix tout en appuyantl’association au niveau provincial et fédéral. Ses membres se sont donnés comme missionpremière de convaincre le nouveau gouvernement du Québec de se doter d’une véritable politique de construction navale afin de maximiser les retombées économiques descontrats de l’État québécois dans l’industrie de la construction navale québécoise. Cette industrie est un formidable véhicule d’enrichissement collectif qui assure des salaires payants dans 13 régions administratives du Québec.

Le comité régional de Montréal est composé des personnalités suivantes : Alain Thériault, président de Navamar, Richard Gadoury, vice-président corporatif DCM, Kévin Poitras, directeur général à la Chambre de Commerce et d’industrie de Montréal-Nord, M. Stéphane Clermont et Mme Diane Maheu, représentants de STIQ, Joseph Tuccinardi, commissaire au Développement économique de Saint-Laurent, Frank Gregory, président de Les Aventures E2, et Rémy Franzoni, président du Groupe Engram. Montréal devient ainsi la troisième région à mettre en place une aile régionale de l’AFCDC. Plusieurs autresrégions du Québec suivront son exemple au cours des prochains jours et semaines.

Citation

« En s’associant avec des partenaires socio-économiques, l’AFCDC-Montréal entend participer à une vaste mobilisation économique visant à appuyer l’expertise du NouveauChantier Davie et ses fournisseurs et, de manière large, à la création, la mise en place et la consolidation d’une grappe maritime de la construction navale au Québec. Nous souhaitons que notre demande de rencontre avec la mairesse de Montréal, Mme Valérie Plante, soit considérée dans les plus brefs délais. »

Rémy Franzoni, président de l’AFCDC-Montréal

« Toutes les nations qui se respectent et qui ont compris l’importance stratégique del’industrie de la construction navale se sont toutes dotées d’une robuste politique deconstruction navale. Nos impératifs nationaux, tant au chapitre de la souveraineté que des retombées économiques importantes qui en découlent, demande un changement de cap important de la part du nouveau gouvernement du Québec pour rectifier l’anciennestratégie maritime du Québec afin d’assurer des emplois payants dans toutes les régionsdu Québec. »

André Komlosy, président de l’AFCDC

Chantier Davie de Montréal, comité des fournisseurs, métropole