L’Institut de Cardiologie de Montréal reçoit une subvention du COVID-19 Therapeutics Accelerator de la Bill & Melinda Gates Foundation

L’Institut de Cardiologie de Montréal reçoit une subvention du COVID-19 Therapeutics Accelerator de la Bill & Melinda Gates Foundation pour évaluer un médicament peu coûteux et accessible.

L’étude clinique ColCorona évalue la colchicine comme traitement potentiel pour réduire les complications inflammatoires sévères observées chez les patients atteints.

Le Centre de recherche de l’Institut de Cardiologie de Montréal (ICM) annonce aujourd’hui une subvention de 3 millions de dollars de la COVID-19 Therapeutics Accelerator destinée à son étude clinique sur la COVID-19 nommée ColCorona. Cette étude, qui se fait à domicile, sans contact physique évalue la colchicine comme traitement potentiel pour réduire les complications, freiner la progression de la maladie et sauver des vies.

Cette reconnaissance de la Fondation Gates permettra à l’ICM de déployer cette recherche auprès d’un plus grand nombre de patients atteints de la COVID-19, particulièrement dans des zones où la population est plus vulnérable à la maladie en raison d’inégalités sociales. Le COVID-19 Therapeutics Accelerator est une initiative qui a été lancée par la Bill & Melinda Gates Foundation, Wellcome et Mastercard. L’initiative est financée par un éventail de donateurs publics et privés dans le but d’accélérer la réponse face à la pandémie de la COVID-19 en appuyant notamment l’identification, l’évaluation, le développement et le déploiement des traitements.

« ColCorona illustre que nous pouvons faire des percées scientifiques dans un temps record et de manière économiquement viable pour les patients en réutilisant des médicaments déjà existants », a déclaré le Dr Jean-Claude Tardif, directeur du Centre de recherche de l’ICM, professeur de médecine à l’Université de Montréal, et chercheur principal de ColCorona. « La situation est critique et il est nécessaire de trouver un traitement. Mes collègues impliqués dans l’étude ColCorona à travers le monde et moi-même avons espoir que la colchicine aura un effet positif sur l’inflammation grave observée chez les patients atteints de la COVID-19, que celle-ci puisse les garder hors des soins intensifs et ainsi sauver des vies. »

L’hypothèse de l’étude ColCorona est que la colchicine peut avoir un effet de prévention du phénomène de « tempête inflammatoire majeure » des poumons, observé chez les adultes souffrant de complications graves liées à la COVID-19. Il s’agit d’une des rares études actuelles sur l’infection à la COVID-19 qui s’adresse aux personnes non hospitalisées. Toute personne qui souhaite obtenir plus d’informations peut appeler le 1 877 536 6837 ou visiter le www.colcorona.org.

Critères d’admissibilités des patients :

  • Avoir été diagnostiqué positif à la COVID-19 ;
  • Être âgé de 40 ans et plus ;
  • Ne pas être hospitalisé ;
  • Être disposé à prendre quotidiennement le médicament ou le placébo durant 30 jours ;
  • Être disposé à se soumettre à deux suivis par téléphone ou vidéoconférence.

Les femmes qui sont en âge de procréer, qui ne prennent pas de contraceptifs, celles qui sont enceintes et celles qui allaitent ne sont pas admissibles à l’étude clinique.

Les médecins qui ont des patients diagnostiqués positifs ou les gens ayant reçu un diagnostic positif de COVID-19 et souhaitant participer à l’étude clinique peuvent appeler 24/7 la ligne d’information au 1 877 536-6837. Pour plus d’information sur l’étude clinique, visitez www.colcorona.net

ColCorona est coordonnée par le Centre de Coordination des Essais Cliniques de Montréal (MHICC), financée par le gouvernement du Québec et soutenue par Pharmascience, CGI et le U.S. National Institutes of Health (NIH).

Les donateurs du COVID-19 Therapeutics Accelerator sont: Bill & Melinda Gates Foundation, Wellcome, Mastercard, U.K. Department for International Development, Chan Zuckerberg Initiative, Michael & Susan Dell Foundation, Avast, Zhang Yiming, Alwaleed Philanthropies, EQT et Madonna.

À propos de la colchicine

La colchicine est un médicament anti-inflammatoire administré par voie orale prescrit pour traiter la péricardite, la goutte et la fièvre méditerranéenne familiale. Son efficacité a été récemment démontrée par Dr Jean-Claude Tardif dans l’étude COLCOT (publiée dans New England Journal of Medicine) pour la prévention des événements cardiovasculaires chez les patients ayant subi un infarctus du myocarde.

À propos de ColCorona

ColCorona est une étude randomisée, à double insu, contrôlée par placébo. Elle a été lancée le 23 mars 2020 par Dr Jean-Claude Tardif, directeur du Centre de recherche de l’ICM et professeur de médecine à l’Université de Montréal. Elle vise à déterminer si la colchicine a un effet préventif du phénomène de « tempête inflammatoire majeure » des poumons, observé chez les adultes souffrant de complications graves liées à la COVID-19. L’étude clinique nécessite le recrutement de 6000 patients respectant tous les critères d’inclusion et ne montrant aucun critère d’exclusion. Ils sont randomisés à recevoir soit la colchicine ou le placébo (ratio de 1:1) pour 30 jours. Les évaluations téléphoniques ou vidéo auront lieu aux jours 15 et 30 après la randomisation. La taille d’échantillon permettra de détecter s’il y a une réduction du risque d’au moins 25 % avec la colchicine contre un taux d’événement de 7 % dans le groupe placébo. L’étude est surveillée par un comité de supervision des données formé de chercheurs cliniciens chevronnés du Centre de Coordination des Essais Cliniques de Montréal (MHICC).

À propos de l’Institut de Cardiologie de Montréal (ICM)

Fondé en 1954, l’Institut de Cardiologie de Montréal vise constamment les plus hauts standards d’excellence dans le domaine cardiovasculaire par son leadership en recherche clinique et fondamentale, soins ultraspécialisés, formation des professionnels et prévention. Il abrite le plus grand centre de recherche en cardiologie, le plus grand centre de prévention cardiovasculaire ainsi que le plus grand centre de génétique cardiovasculaire au Canada. L’ICM est affilié à l’Université de Montréal et compte plus de 2000 employés, dont 245 médecins et plus de 85 chercheurs. www.icm-mhi.org

À propos du Centre de Coordination des Essais Cliniques de Montréal (MHICC)

Le Centre de Coordination des Essais Cliniques de Montréal (MHICC) est un organisme de recherche clinique didactique de premier plan qui fait partie intégrante de l’Institut de Cardiologie de Montréal (ICM). Le MHICC dispose d’un réseau de collaborateurs de 4500 établissements cliniques réparti dans 30 pays. Il possède une expertise spécifique dans la médecine de précision, les essais cliniques de haute qualité à faible coût et le développement de nouvelles vocations pour les médicaments existants. www.mhicc.org

À propos de Pharmascience

Fondée en 1983, Pharmascience est le plus grand employeur pharmaceutique au Québec. Avec son siège social situé à Montréal et ses 1500 employés, Pharmascience est une entreprise pharmaceutique privée dont la portée mondiale est croissante, entre autres grâce à la distribution de ses produits dans plus de 60 pays. Figurant au 56e rang parmi les 100 principaux investisseurs canadiens en recherche et développement grâce à 43 millions de dollars d’investissement en 2018, Pharmascience est le quatrième fabricant de médicaments génériques en vente libre au pays. www.pharmascience.com

À propos de CGI

Fondée en 1976, CGI est l’une des plus importantes entreprises de services-conseils en technologie de l’information (TI) et en gestion au monde. À partir de centaines d’emplacements dans le monde, CGI offre un portefeuille complet de services et de solutions : services-conseils stratégiques en TI et en gestion, services d’intégration de systèmes, solutions de propriété intellectuelle ainsi que services en TI et en gestion des processus d’affaires en mode délégué. www.cgi.com

COVID-19, Gates foundation, subvention