CPQ

« L’imposition du port du masque dans les transports collectifs est devenue nécessaire », selon le CPQ

Le CPQ (Conseil du patronat du Québec) prend acte de l’annonce faite aujourd’hui par le gouvernement du Québec concernant le port du masque obligatoire dans les transports communs. Alors que le déconfinement se poursuit au Québec, le CPQ croit qu’il s’agit d’une mesure devenue nécessaire pour réduire la propagation du virus.

« La santé des citoyens doit rester la priorité des autorités et la reprise des activités économiques passe nécessairement par la sécurité de tous autant dans les milieux de travail que dans les espaces publics », affirme Karl Blackburn, président et chef de la direction du CPQ. « Devant la nouvelle réalité découlant de la crise de la COVID-19, nous devons tous adapter nos comportements et l’imposition du port du masque dans les transports collectifs est devenue nécessaire. »

En avril dernier, le CPQ a pris les devants en lançant une campagne encourageant les employeurs à fournir à leurs employés au moins deux masques, ou couvre-visages, lavables non médicaux, pour leur usage personnel. Plus d’une trentaine d’entreprises se sont jointes à cette initiative. 

COVID-19