Kelloggs

Les répercussions de la COVID-19 se font sentir : un enfant canadien sur trois est à risque de se rendre à l’école le ventre vide en ayant faim cette année

Kellogg Canada renforce son engagement à lutter contre la faim avec la promotion Boîte gratuite et redonnez sur les céréales et barres collation sélectionnées

L’année scolaire à venir suscite des questions préoccupantes quant à la santé et à la sécurité. L’un des défis les plus importants qui attendent les enfants en classe ne peut toutefois pas être relevé avec des masques ou de la distanciation physique. Cette année, un nombre d’enfants plus important que jamais se rendra à l’école le ventre vide, alors que les impacts de la COVID-19 se font ressentir au sein de nombreuses familles partout au pays. Les enfants canadiens ont besoin de notre aide.

Selon le Club des petits déjeuners, un enfant canadien sur trois sera susceptible d’arriver à l’école le ventre vide cette année** – il s’agit d’une augmentation importante alors qu’avant la COVID-19, un enfant sur quatre allait en classe le ventre vide au Canada. Cela représente plus de 2 millions d’enfants en situation d’insécurité alimentaire pendant l’année scolaire. En fait, selon un récent Sondage*** Meilleures journées Kellogg Canada, on apprend que 34 pour cent d’entre nous trouvent plus difficile d’offrir des repas équilibrés à notre famille depuis le début de la pandémie. Ce fait peut empêcher les enfants canadiens de réaliser leur plein potentiel, car la faim peut nuire aux capacités d’apprentissages, à la productivité et aux aptitudes sociales d’un enfant.

En guise de réponse, Kellogg Canada présente une nouvelle façon d’aider les Canadiens à apporter leur contribution avec sa nouvelle promotion Boîte gratuite et redonnez, qui renforce davantage l’engagement de l’entreprise à lutter contre la faim et l’insécurité alimentaire. Lorsque les consommateurs achètent deux boîtes de céréales ou de barres collations Kellogg’s spécialement identifiées, ils recevront un coupon leur donnant droit à une boîte gratuite du produit acheté pour leur foyer et Kellogg Canada donnera 1 $, jusqu’à concurrence de 100 000 $, à ses partenaires engagés dans la lutte contre la faim, qui travaillent à créer de meilleures journées pour des millions d’enfants partout au Canada.

Une urgence nationale

« Un enfant sur trois qui essaie d’apprendre avec un estomac vide, c’est une urgence nationale », déclare Paul Jones, annonceur à la radio et à la télévision pour les Raptors de Toronto et ancien enseignant et directeur d’école primaire. « Comme père, j’ai le cœur brisé en pensant à toutes ces familles qui ont faim, et comme ancien enseignant, je m’inquiète de l’impact de cette réalité sur l’avenir de nos enfants et de notre pays. Tous les Canadiens doivent faire ce qu’ils peuvent pour aider ces enfants vulnérables, que ce soit par le biais de dons en argent ou en temps à des organismes de bienfaisance, ou en apportant leur soutien à des initiatives importantes comme la promotion Boîte gratuite et redonnez de Kellogg. Cette urgence nous concerne véritablement tous. »

Les Canadiens aident les Canadiens dans le besoin

Comme nous l’avons vu en tant que pays pendant la pandémie de COVID-19, nous sommes prêts à nous réunir pour aider nos voisins. Le sondage Kellogg révèle que 77 pour cent des répondants sont susceptibles d’acheter un produit alimentaire assorti d’une offre de don à la communauté. La promotion Boîte gratuite et redonnez de Kellogg Canada contribuera à collecter des fonds très nécessaires et à sensibiliser la population. Jamais une telle aide n’a été aussi essentielle dans l’histoire récente, car de nombreux Canadiens sont confrontés à une pression financière supplémentaire en raison de la crise de santé publique. Le sondage Meilleures journées de Kellogg Canada a montré que :

·         67 pour cent des Canadiens pouvaient identifier au moins un groupe ayant besoin d’aide financière à cause de l’impact de la COVID-19 et des défis que cette crise soulève;

·         près d’un quart des répondants (23 pour cent) a déclaré que leur famille avait besoin d’aide financière et;

·         un tiers des Canadiens (31 pour cent) ont l’impression que les familles de leur quartier ont besoin d’aide.

« C’est inquiétant de voir combien l’insécurité alimentaire a augmenté depuis le début de la pandémie », a déclaré Lisa Clowery, directrice, partenariats corporatifs au Club des petits déjeuners. « Alors que les enfants retournent à l’école, nous ne pouvons laisser la faim prendre toute la place. L’avenir dépend de nous tous et nous devons aider les enfants à commencer leur journée remplis d’énergie avant chaque jour d’école. »

Fournir une nutrition importante

« Chez Kellogg, nous visons à créer de Meilleures journées pour les personnes dans le besoin », déclare Lores Tomé, Directrice, Communications et Affaires générales, Kellogg Canada inc. « Notre promotion Boîte gratuite et redonnez n’est qu’une seule des manières dont nous tentons d’augmenter la sensibilisation envers le soulagement de la faim, et ce, dans notre propre cour, et par laquelle nous invitons les Canadiens à aider leur communauté en aidant leur propre famille, aussi. Cette initiative s’inscrit dans notre engagement constamment renouvelé à fournir une nutrition importante aux gens lorsqu’ils en ont le plus besoin. »

À ce jour, Kellogg a donné plus de 18 millions de dollars en nourriture et en argent à des initiatives visant à lutter contre la faim causée par la pandémie de COVID-19 au Canada et dans le monde. L’objectif de l’entreprise est de créer plus de 3 milliards de meilleures journées pour la population du Canada et du monde d’ici 2030.

La promotion Boîte gratuite et redonnez de Kellogg est en vigueur sur les céréales et barres collation Kellogg spécialement identifiées jusqu’au 25 décembre 2020. Pour obtenir plus de détails sur la promotion, veuillez visiter : https://boitegratuiteetredonnez.ca/Kellogg Canada encourage également tous les Canadiens à partager les façons dont ils aident ceux dans le besoin en cette période difficile en utilisant le mot-clic #MeilleuresJournées sur les médias sociaux. 

Alimentation, COVID-19