CPQ

Les grandes entreprises au Québec: un pilier de notre société et de notre économie

Aujourd’hui, le CPQ (Conseil du patronat du Québec) a dévoilé une étude faisant la lumière sur la place des grandes entreprises dans l’économie québécoise, qui démontre clairement l’importance de ces acteurs pour le développement économique du Québec ainsi que leur apport à la prospérité de l’ensemble de la société.

« Alors que le CPQ fête son 50e anniversaire, nous avons voulu porter un regard franc sur la contribution des grandes entreprises à notre société d’aujourd’hui et à leur capacité de nous propulser collectivement vers l’avenir », souligne Yves-Thomas Dorval, président et chef de la direction du CPQ. « Les grandes entreprises ont la capacité de s’adapter à des marchés et à des contextes concurrentiels, permettant à une société de s’appuyer sur leur performance et sur une source de stabilité économique durable. Dans le contexte de mutation économique mondiale dans lequel nous vivons, la grande entreprise est un pilier incontournable pour assurer notre prospérité. »

Dans un premier temps, cette étude permet de mieux comprendre qui sont ces entreprises au Québec en regardant leur importance relative dans l’économie et leur répartition selon les secteurs d’activité ainsi que différentes formes de propriété. Par la suite, l’étude se penche sur la contribution des grandes entreprises à l’emploi, aux exportations, à la croissance de la productivité, au dynamisme du système d’innovation, à l’activité des PME, de même qu’à l’assiette fiscale. Enfin, l’étude aborde l’action philanthropique des grandes entreprises.

Entre autres, ce portrait révèle que :

  • Les grandes entreprises représentent 0,18 % du nombre d’entreprises du secteur privé au Québec, mais elles sont responsables de 27 % de l’emploi.
  • Alors que le Québec représente 23 % de la population canadienne et 19 % du PIB, on y compte 19 % des grandes entreprises au Canada. L’Ontario représente 39% de la population, et 38 % du PIB et compte 44 % des grandes entreprises canadiennes.
  • Les grandes entreprises au Canada ont contribué jusqu’à près de 50 % du PIB du secteur privé.
  • 58 % des exportations canadiennes de biens étaient attribuables aux grandes entreprises.
  • 75 % des grandes entreprises canadiennes ont introduit une innovation.
  • La rémunération moyenne dans les grandes entreprises est de 41 % plus élevée que la rémunération moyenne dans l’économie.
  • Les grandes entreprises du Québec ont versé 52,4 % du total des prélèvements fiscaux provinciaux auprès des entreprises.

« Les grandes entreprises occupent une place névralgique dans le progrès économique et social : que leur siège social soit en sol québécois ou non, leur contribution est substantielle, tant au PIB, qu’à l’internationalisation de l’économie, en matière d’innovation, de gains de productivité, au développement des compétences, à l’entrepreneuriat, aux communautés et à la hausse du niveau de vie », conclut M. Dorval.

La réalisation de cette étude a été rendue possible grâce à ses partenaires : Groupe Hewitt, TC Transcontinental et Ubisoft. Le CPQ souhaite souligner aussi la collaboration spéciale du journal Les Affaires ainsi que l’ensemble des partenaires du 50e anniversaire.

 

économie, CPQ