CPQ

Le Portrait 360º confirme ce que le CPQ martèle depuis plusieurs années

Le CPQ  (Conseil du patronat du Québec) a pris acte des conclusions de l’étude intitulée Portrait 360º qui dresse le portrait des aspirations de la main-d’œuvre au Québec. Les résultats de cette étude, dévoilée aujourd’hui par le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, M. Jean Boulet, confirment les constatations que le CPQ martèle depuis plusieurs années sur la nécessité d’appuyer les employeurs à relever le défi de la rareté de la main-d’œuvre. 

« Le CPQ a multiplié les interventions et les projets pour appuyer les employeurs à relever leur défi numéro un et a été à l’origine, en 2018, de la Stratégie nationale sur la main-d’œuvre afin de trouver des solutions concertées et efficaces. Réunies maintenant sous le Plan d’action sur la main-d’œuvre et à travers la Grande corvée, les actions gouvernementales s’inscrivent dans l’approche pour aider les employeurs afin de recruter et bien former les employés pour faire face aux changements importants que nous connaissons sur le marché de l’emploi », affirme Yves-Thomas Dorval, président et chef de la direction du CPQ. « Ce constat confirme que le CPQconnait bien les besoins du marché du travail et constitue une référence incontournable. »

Parmi tant d’autres mesures, le CPQ continuera donc de demander au gouvernement :

–           D’améliorer la formation en milieu de travail, tant des compétences de base que des compétences technologiques notamment.

–          Prévoir des mesures pour faciliter le virage numérique des entreprises notamment pour accompagner les employeurs.

–          Alléger le fardeau réglementaire et fiscal des employeurs.

« Les résultats de cette étude constituent un nouvel intrant et devront être suivis par des actions stratégiques et concrètes », conclut M. Dorval.

Employeur