Le CPQ souligne le Jour commémoratif des personnes décédées ou blessées au travail

Alors qu’aura lieu ce dimanche le Jour commémoratif des personnes décédées ou blessées au travail, le CPQ (Conseil du patronat du Québec) offre ses pensées aux familles ainsi qu’aux proches des femmes et des hommes qui ont perdu la vie ou qui ont subi des lésions dans le cadre de leur travail.

« Malgré les progrès réalisés depuis plusieurs années en matière de prévention, notamment grâce aux efforts des employeurs et des travailleurs pour rendre les environnements de travail toujours plus sécuritaires, il est évident qu’il est possible de faire mieux.  Faire de la prévention une valeur et une culture d’entreprise s’impose et passe notamment par la participation et l’implication de tous, et ce, dans l’ensemble de nos décisions et de nos gestes quotidiens », affirme Yves-Thomas Dorval, président-directeur général du CPQ. 

Rappelons qu’en 2018, il y a eu 62 décès causés par un accident en milieu de travail ainsi que 164 décès attribués à une maladie professionnelle. Bien que le nombre total de décès de cette année représente une légère baisse par rapport à l’année 2017, le CPQ incite les dirigeants d’entreprise à se questionner sur l’importance accordée à la prévention dans leur environnement de travail afin qu’elle devienne une priorité. Il invite aussi les autres acteurs, corporations et intervenants à en faire de même pour que la santé et sécurité deviennent une véritable valeur et une réalité sociale.

CPQ, Jour commémoratif des personnes décédées ou blessées au travail