Charles Perrault

Le CPQ souligne le décès de son tout premier président-directeur général, M. Charles Perrault

Alors qu’il franchit le cap de 50 années d’existence, le CPQ (Conseil du patronat du Québec) est peiné d’apprendre le décès de M. Charles Perrault, le tout premier président-directeur général au moment de la fondation de l’organisme.

« Au nom du CPQ, du milieu des affaires et des employeurs du Québec, nous tenons à offrir nos plus sincères condoléances à ses proches ainsi qu’à ses collègues », déclare le président et chef de la direction, Yves-Thomas Dorval. « Son intelligence, son intégrité et sa passion professionnelle demeureront un modèle pour toujours. »

Charles Perrault était président de la fabrique d’orgues Casavant frères lorsqu’il a été élu à la tête du CPQ, le 20 janvier 1969. Il a veillé à la mise en place de la permanence du CPQ, qui regroupait dans le temps seulement 25 associations patronales, avec le soutien de M. Ghislain Dufour, alors directeur-adjoint. Sous sa gouverne, le CPQ a contribué à faciliter les échanges entre les associations patronales et syndicales, ainsi qu’à la formation des dirigeants d’entreprises, et a joint le Comité consultatif du travail et de la main-d’œuvre qui a été créé la même année.

« Si nous avons le privilège aujourd’hui de contribuer à l’essor économique du Québec, c’est grâce aussi à l’important héritage que les premiers ambassadeurs du CPQ comme Charles Perrault nous ont légué. Son œuvre restera inscrite dans la mémoire de notre organisation et de la société québécoise tout entière, et nous lui en serons éternellement reconnaissants », conclut M. Dorval.

Charles Perrault, CPQ