Laure Briard sort Eu Voo le 19 février 2021; Un EP chanté en portuguais et enregistré avec la formation brésilienne Boogarins

Deux ans après Coração Louco, son premier EP en portugais enregistré au Brésil, Laure Briard continue l’aventure avec les Boogarins et sort l’EP Eu Voo le 19 février 2021 chez Michel records au Canada.

En 2017, l’autrice-compositrice rencontre la formation brésilienne au festival SXSW. S’ensuivent une tournée au Texas et au Mexique, ainsi que le début d’une grande amitié. Cinq mois après cette rencontre déterminante, Laure, déjà sensible à la musique brésilienne, se met à écrire en portugais et l’idée d’une collaboration, malgré la distance entre les deux pays, devient une évidence. Elle s’envole alors pour huit dates au Brésil pour ensuite y retourner enregistrer avec eux quelques mois plus tard. Aujourd’hui, Laure présente un nouvel EP ambitieux dans lequel elle réunit l’une des formations psych les plus en vues du moment (notamment nommés aux Latin Grammy Awards) et ses acolytes de toujours Vincent Guyot (dit « Pieuvre ») et Marius Duflot au prestigieux au studio Dissenso, alors qu’une pluie tropicale vient de s’abattre sur São Paulo.

Pour ce nouveau chapitre, l’autrice-compositrice raconte avoir voulu aller plus loin dans les collaborations : « J’ai la chance que Dino, le chanteur des Boogarins, me propose à chaque fois des morceaux. Ici, il a écrit Passaros et sa sœur Morena na Janela. J’ai apporté un texte mystique sur ma divinité fétiche Yemanja, déesse de la mer, à l’artiste Gabriela du groupe My Magical Glowing Lens et une mélodie à Giovani Cidreira. Ces deux titres respectifs, Supertrama et Respire ont été écrits dans un premier temps à distance et le résultat en studio fut magique. Je travaille avec Pieuvre depuis toujours et nous avons écrit ensemble Não me diz nada . J’ai composé seule Eu Voo, un titre qu’on avait déjà enregistré sur le premier EP mais sans aller jusqu’au bout par manque de temps ».

Comme Coração LoucoEu Voo est conçu avec Benke Ferraz, leader des Boogarins, puis enregistré avec le reste du groupe en janvier dernier. « Il y a eu une grande cohésion avec l’équipe, tout le monde a participé aux arrangements, ils ont été pensés sur le moment sans discussions préalables ». Fidèle aux questions qui habitent son imagination, Laure aborde dans ces nouvelles chansons l’intensité des émotions, les thèmes de l’amour, de la tristesse et du voyage, de la magie et de la mystique. Elle livre un EP raffiné, inspiré par le tropicalisme de Gal Costa et le groove de Novos Baianos.

Musique