HILDEGARD

S’ÉLEVANT BIEN AU-DELÀ DE LA SOMME DE SES PARTIES, L’ENTITÉ SOUS LAQUELLE ÉMERGENT COLLECTIVEMENT HELENA DELAND ET OURIDÉVOILE LE DEUXIÈME EXTRAIT D’UNE ŒUVRE HOMONYME À PARAÎTRE LE 4 JUIN.
C’est en huit jours de studio, que l’auteure-compositrice-interprète expérimentale Helena Deland et la multi-instrumentiste et productrice Ouri (Ourielle Auvé) découvrent leur connexion musicale innée. Cette démarche créative, réparatrice pour chacune,  culmine en la naissance d’un album éponyme à paraître. Les huits morceaux nommés selon les jours où ils ont été composés, fusionnent ensemble dans une sphère sonore: «HILDEGARD». Long jeu de juxtaposition, Hildegard témoigne de l’intensité de se retrouver dans l’autre pour mieux s’y perdre. C’est aussi le manifeste d’une joie née de la confiance mutuelle et de l’expression de la colère. Avec plutôt que contre. La sensibilité folk et la langueur tendre de Deland s’harmonisent à l’aura nocturne d’Ouri, fruit d’une maîtrise de l’électro doublée de connaissances classiques, pour former une entité aux contours aussi diffus que la lumière. Une affinité créative inattendue affleure donc Hildegard. Ensemble, elles ont travaillé avec l’artiste Melissa Matos pour développer le langage visuel du projet et refléter cette fusion et ce changement d’identité.

Le duo décrit «JOUR 1» comme ceci : « it’sabout processing by partying, and the clarity that sometimes comes with it.»

De son vivant, Hildegarde — femme de science, de musique et de spiritualité, et force nourricière aux pouvoirs guérisseurs — écrit prophéties et traités divers, relatant ses visions pour les transmettre aux générations futures. Redécouvertes à la fin du XXe siècle, ses compositions sont aujourd’hui vénérées parmi les plus grandes œuvres musicales du Moyen Âge.  Sur ces bases, le duo révèle ainsi son plaisir à subvertir les attentes, à jouer avec les archétypes féminins dans un rejet des structures en place et de la temporalité, canalisant l’énergie qui circule dans les espaces liminaires. Ensemble, elles empoignent l’éphémère et le durable, le beau et le grotesque. Ensemble, elles deviennent multiples. 

Au Canada, «HILDEGARD» sera lancé sur le toujours pertinent label CHIVI CHIVI, alors que dans le reste du monde le duo sera représenté par la nouvelle étiquette de disque section1. Le premier extrait «JOUR 2», lancé le 3 mars dernier, a été chaudement accueilli par la critique internationale et Pitchfork, Fader, Paste, Gorilla vs. Bear, Icy3Mag, PAN M 360 ont tous été conquis par le charme de leur électro pop expérimentale. 

Musique