Don majeur de 800 000 $ de la Canada Vie pour la prévention en santé cardiovasculaire à l’Institut de Cardiologie de Montréal

Don majeur de 800 000 $ de la Canada Vie pour la prévention en santé cardiovasculaire à l’Institut de Cardiologie de Montréal

La Fondation de l’Institut de Cardiologiede Montréal est heureuse d’annoncer une contribution financière de 800 000 $ de la Canada Vie. Ce don sera dédié à la construction de l’ultime phase du Centre ÉPIC de l’Institut de Cardiologie de Montréal, actuellement l’un des plus grands centres de prévention en cardiologie et de réadaptation des maladies cardiovasculaires en Amérique du Nord. Par cette généreuse contribution, la Canada Vie confirme son soutien actif dans le domaine de la santé et du bien-être, et s’impose comme un leader sur ces sujets auprès de la communauté.  

Un don ayant un impact majeur sur la prévention en santé cardiovasculaire
Le don de la Canada Vie permettra la création, au Centre ÉPIC, d’une nouvelle unité de recherche unique en son genre au Canada. Cette unité regroupera les chercheurs et les étudiants s’intéressant aux facteurs pouvant moduler les changements cognitifs observés fréquemment chez les personnes plus âgées. Le Dr Louis Bherer, neuropsychologue, chercheur reconnu à travers le monde pour ses travaux de recherche, et directeur scientifique adjoint à la direction de la prévention à l’Institut de Cardiologie de Montréal, dirigera l’unité de recherche aux côtés des Drs Mathieu Gayda et Daniel Gagnon.

Dans le cadre de l’expansion et de la modernisation du Centre ÉPIC, un gymnase de recherche et des laboratoires seront quant à eux dédiés à l’étude de la prévention des troubles cognitifs et de la démence. Ceux-ci seront opérationnels d’ici l’automne 2019.

« La construction de cette nouvelle unité de recherche fera rayonner l’Institut de Cardiologie de Montréal et l’expertise de chez nous. Notre fondation est fière de pouvoir appuyer ce projet et réaffirmer le leadership de l’Institut dans le domaine de la prévention en santé cardiovasculaire. Nous sommes extrêmement reconnaissants de pouvoir compter sur la Canada Vie qui fait une réelle différence dans notre communauté », affirme Lino A. Saputo, Jr., président du conseil d’administration de la Fondation de l’Institut de Cardiologie de Montréal.

« Notre association avec l’Institut de Cardiologie de Montréal et le Centre ÉPIC est toute naturelle. La Canada Vie est fière de contribuer à la santé physique, mentale et financière des Québécois et des Canadiens depuis des décennies. Nous sommes particulièrement enthousiastes de soutenir la création d’une unité de recherche novatrice qui aura une incidence positive dans la vie des gens d’ici; ils sont au cœur de nos actions au quotidien », révèle Monique Maynard, présidente, Affaires du Québec, Canada Vie.

« Nous sommes privilégiés que la Canada Vie croie en notre projet. Avec l’aménagement du gymnase de recherche, notre équipe poursuivra des travaux de recherche novateurs ayant le potentiel de changer la vie de milliers de personnes en favorisant la prévention du déclin cérébral associé aux maladies cardiovasculaires ou à la démence », mentionne le Dr Louis Bherer.

La recherche en prévention : un incontournable à l’Institut de Cardiologie de Montréal
Après avoir démontré l’existence d’un lien entre l’activité physique et la santé cognitive, le Dr Bherer s’intéressera aux changements cognitifs associés aux maladies cardiovasculaires, notamment aux facteurs pouvant moduler les pertes cognitives chez les personnes âgées. Un important volet de ses travaux concernera l’effet de l’entraînement cognitif et physique en laboratoire sur les mécanismes de contrôle de l’attention, ainsi que sur la vitalité cognitive des personnes âgées. L’équipe de chercheurs du Centre ÉPIC, composée de cardiologues, de kinésiologues et d’un physiologiste de l’exercice, poursuivra également son travail prometteur du côté de la démence, de la cardio-oncologie, de la dépression, et des populations à risque.

Les résultats du programme de recherche en prévention ont le potentiel d’améliorer la qualité de vie et de sauver la vie de milliers de patients. Grâce à la prévention primaire, les patients de l’Institut de Cardiologie de Montréal et du Centre ÉPIC peuvent prévenir les maladies cardiovasculaires. Grâce à la prévention secondaire, les patients peuvent éviter la récidive d’événements cardiovasculaires, améliorer leur quotidien et réduire la prise de médicaments.

Canada Vie, don, Institut de Cardiologie