CPQ

COVID- 19 : le CPQ commente la réouverture de certains secteurs de l’économie

Le CPQ (Conseil du patronat du Québec) est heureux de retrouver dans l’annonce du gouvernement du Québec concernant la réouverture de certains secteurs de l’économie plusieurs des propositions contenues dans sa feuille de route pour une relance économique sécuritaire et durable publiée la semaine dernière. Cette annonce fait également écho à des commentaires et des recommandations émis par le CPQ lors de plusieurs groupes de discussion.

« Considérant que les préoccupations d’ordre de santé publique doivent rester prioritaires, le redémarrage sera progressif et devra se faire en mettant en place des mesures de prévention adéquates afin de réduire au maximum la propagation du virus. Cela nécessitera accompagnement et adaptation selon les besoins ainsi qu’une coordination sans précédent et d’importantes ressources », affirme Yves-Thomas Dorval, président et chef de la direction du CPQ. « Après plusieurs semaines de pause, il est maintenant temps de reprendre graduellement et de façon sécuritaire les activités économiques et nous sommes satisfaits de constater que le plan de relance du gouvernement respecte ces principes de base. »

Bien qu’il soit satisfait de l’annonce de la réouverture de plusieurs secteurs névralgiques de l’économie, le CPQ rappelle que d’autres restent en attente de la reprise de leurs activités et auront besoin d’une attention particulière. Espérons que les mesures d’aide gouvernementales seront étendues pour les secteurs qui voient leurs activités ralenties et arrêtées plus longtemps.

Au passage, tout en appelant à la responsabilisation de tous, le CPQ tient à souligner le fait que la CNESST a publié un guide permettant aux organisations de mettre en place des mesures sanitaires adéquates pour des milieux de travail sains pour tous. 

« Il n’y a pas de doute que l’arrêt de notre économie et sa reprise offrent la possibilité non seulement de réfléchir sur notre avenir, mais également d’agir concrètement pour poursuivre la transformation de notre économie. Une chose est certaine, un optimisme prudent, mais réaliste, doit maintenant animer toutes les parties prenantes pour accompagner la reprise dans un esprit de résilience », poursuit M. Dorval.

Pour consulter la route pour une relance économique sécuritaire et durable du CPQ, cliquez ici.

affaires, COVID-19, CPQ