Une hausse du salaire minimum plus importante que l’inflation

Le CPQ (Conseil du patronat du Québec) prend acte de la hausse du salaire minimum annoncée aujourd’hui par le gouvernement du Québec qui s’inscrit dans les lignes directrices de l’atteinte du niveau de 50% du salaire moyen et tient à souligner que les entreprises ayant de très faibles marges de profit sont celles qui risquent de subir le plus d’impacts.

 

« L’augmentation de 4,17 % (+ 0,50 $) du taux général du salaire minimum représente une majoration supérieure à l’inflation, à la hausse du coût de la vie et aux hausses générales de salaires prévues pour 2019 de 2,6%. C’est pourquoi les entreprises dont les marges de profits sont très minces auront plus de difficulté à l’absorber », estime Yves-Thomas Dorval, président-directeur général du CPQ.

 

Le CPQ considère qu’il est essentiel de protéger le pouvoir d’achat des travailleurs, mais qu’il faut également respecter la capacité de payer des employeurs. Le maintien d’un juste équilibre demeure un facteur essentiel dans l’équation. Cette hausse fait suite à celle de 6,67% qui a eu lieu en 2018, et l’atteinte qui avait été prévue du niveau de 50 % du salaire moyen est devancée d’un an. Or, il est important que les lignes directrices de la politique d’augmentation de l’atteinte de 50% du salaire moyen continuent de s’appliquer. Le taux d’augmentation du salaire minimum ne devrait pas dépasser le taux de croissance du salaire moyen. De plus, il peut avoir des impacts significatifs sur les entreprises de certains secteurs comme la restauration, le commerce de détail, l’agroalimentaire ou la transformation, sans compter l’effet de domino que cela pourrait engendrer sur les salaires proches du salaire minimum.

 

« Même si au Québec le salaire minimum horaire est plus bas que dans certaines autres provinces, le coût de la vie y est aussi moindre, et le système d’impôts et de transferts fait en sorte que la charge fiscale nette est plus basse pour les travailleurs au salaire minimum. Il faut tenir compte de la réalité économique de la société québécoise, de l’inflation et du salaire moyen », affirme M. Dorval.

 

Le CPQ rappelle, en fait, comme un très grand nombre d’économistes, que le niveau du salaire minimum ne peut être déterminé par un chiffre arbitraire comme le 15 $/l’heure mis de l’avant par certains groupes sociaux. Il doit être toujours mis en lien avec le salaire moyen en vue d’améliorer le niveau de vie des travailleurs au bas de l’échelle tout en respectant la capacité de payer des entreprises et en minimisant l’impact négatif sur l’économie ainsi que sur les consommateurs d’une hausse trop importante.

Geneviève O’Gleman lance son tout nouveau projet: le magazine Web SAVOURER par Geneviève

Geneviève O’Gleman présente son tout nouveau projet, le magazine Web SAVOURER par Geneviève O’Gleman. Référence bien connue du grand public dans le monde culinaire, la nutritionniste gourmande vise, avec cette nouvelle plateforme, à simplifier la cuisine pour tous. Le magazine propose également une incursion dans son univers par ses trouvailles gourmandes et ses nombreux voyages. Elle invite le grand public à découvrir ses recettes saines et savoureuses et ses astuces pour s’organiser et gagner du temps pour ainsi mieux profiter de la vie. Afin de ne rien manquer du nouveau contenu, le magazine Web SAVOURER par Geneviève O’Gleman sera accompagné d’une infolettre hebdomadaire gratuite.

« Avec ce nouveau projet, j’avais envie de communiquer ma passion pour la bonne bouffe tout en simplifiant la préparation des repas, car cuisiner plus simplement nous permet de gagner du temps pour faire des choses qu’on aime ! », déclare Geneviève O’Gleman. « Inspirée de mes voyages et de mes rencontres, chaque recette a été réfléchie afin d’être à la fois saine, gourmande et sans compromis sur la qualité des ingrédients. »

Le magazine Web se décline comme suit :

CUISINER :

Section qui propose de nouvelles recettes simples et originales.

DÉCOUVRIR :

Section qui relate les coups de cœur de Geneviève O’Gleman, ses découvertes en voyages et ses inspirations.

APPRENDRE :
Section qui présente des outils et astuces et le « Garde-manger », qui propose les ingrédients préférés de Geneviève ainsi que des conseils pour mieux les choisir, les cuisiner, les conserver.
BOUTIQUE EN LIGNE : 
Vitrine de produits d’artisans écoresponsables entourant les arts de la table.
Concours Savourer le Portugal
Pour donner le coup d’envoi au nouveau magazine Web, Terres d’Aventure Canada offre la chance de gagner un voyage de plein air gourmand pour deux personnes au Portugal d’une durée de sept jours. Le gagnant sera tiré au sort parmi tous ceux qui se seront inscrits à l’infolettre SAVOURER par Geneviève O’Gleman avant le 15 février 2019. Le tirage aura lieu le 16 février, à midi.

Rentrée parlementaire à Ottawa – Le gouvernement devra miser sur la compétitivité de notre économie

À l’aube de la reprise des travaux parlementaires de la Chambre des communes du Canada, le CPQ (Conseil du patronat du Québec) rappelle qu’en cette année préélectorale, le gouvernement fédéral doit poser des gestes concrets afin de solidifier notre économie et doit lancer des signaux clairs en faveur d’une plus forte compétitivité fiscale et réglementaire.

 

« Le gouvernement fédéral doit démontrer qu’il comprend bien la réalité et les défis des entreprises, autant à l’intérieur qu’à l’extérieur des frontières, en mettant en place des mesures concrètes favorisant un environnement d’affaires plus compétitif », souligne le président-directeur général du CPQ, Yves-Thomas Dorval. « En cette année préélectorale, il faut passer de la parole aux actes, car l’heure des bilans approche et il reste beaucoup de travail à faire. »

 

Voici quelques dossiers que le CPQ suivra au cours des prochains mois :

 

Main-d’œuvre et immigration

La disponibilité de la main-d’œuvre est un enjeu prioritaire pour les employeurs et des initiatives doivent être mises en place pour favoriser la mobilisation et la coordination de l’ensemble des acteurs (gouvernement, employeurs, institutions). L’immigration a aussi un rôle central à jouer dans notre développement économique, compte tenu du bassin de travailleurs potentiels qu’elle représente. Comme le gouvernement fédéral est un acteur fondamental dans ce dossier, le CPQ demande plus de flexibilité et une réduction des délais pour l’obtention des statuts temporaire ou permanent. Alors qu’Ottawa débutera ses consultations sur le sujet, nous espérons que les besoins des employeurs seront pris en compte.

 

De plus, la bonne situation de l’emploi au pays fait en sorte que le Fonds d’assurance-emploi est en bonne santé. Afin de faire profiter de ces sommes l’ensemble de la population, le CPQ demande au gouvernement d’investir dans la formation et qu’il donne des congés de ces cotisations aux employeurs qui offrent eux-mêmes la formation de leurs employés.

Fiscalité des entreprises et législation du travail

Bien que le CPQ ait accueilli de façon généralement positive la mise à jour économique de novembredernier, il attend toujours de voir d’autres mesures concrètes pour rétablir la compétitivité fiscale des entreprises canadiennes et pour alléger leur fardeau règlementaire. Rappelons que dans le contexte actuel, la capacité concurrentielle des entreprises canadiennes passe notamment par leur compétitivité fiscale, aujourd’hui érodée par la réforme fiscale majeure mise en place aux États-Unis. Il ne faut pas oublier que nos entreprises sont soumises à d’autres obligations réglementaires plus lourdes qu’aux États-Unis, y compris en matière de normes et de relations de travail. Si nous voulons garder un environnement d’affaires attrayant et compétitif tout en préservant des conditions de travail satisfaisantes pour les employés, le gouvernement fédéral doit faire sa part sur le plan fiscal.

 

Pour ce qui est de la législation du travail, ayant été consulté en 2018 au sujet des nouvelles dispositions du projet de loi C-86, et bien qu’il se réjouisse des avancées en matière d’équité salariale, le CPQ restera à l’affut de sa mise en œuvre et portera une attention particulière à la lourdeur administrative ainsi qu’aux coûts additionnels pouvant découler de l’application de cette nouvelle loi. L’organisme surveillera également les répercussions de la mise en œuvre des autres modifications au Code canadien du travail, notamment en ce qui concerne les horaires de travail, les congés prolongés et les agences de placement temporaire.

 

Infrastructures de transport et technologiques

Le CPQ estime qu’afin que différents programmes d’investissement en infrastructures contribuent efficacement au développement économique, ceux-ci doivent avoir la flexibilité et la souplesse nécessaire pour répondre aux besoins les plus pressants des différentes régions et aux réalités changeantes du commerce et de l’industrie, et permettre de restaurer et développer les infrastructures publiques de transport et de communications. Voilà pourquoi le CPQ appuie l’investissement dans les pôles logistiques, notamment les ports et chemins de fer, ainsi que dans le transport aérien régional et les infrastructures numériques (internet et sans-fil), notamment pour des régions plus connectées. Il s’agit là d‘exemples d’investissements efficaces et structurants.

 

Par ailleurs, le CPQ tient à souligner que le secteur des transports a grandement besoin d’une attention particulière. Pilier central de l’économie du pays et responsable d’une partie importante des émissions de GES, cette industrie a besoin d’investissements et de mesures concrètes, particulièrement dans le secteur du transport des marchandises, afin de permettre au Canada de profiter au maximum des occasions que présente la transition énergétique. Le CPQ suivra ce dossier de près.

 

Moteurs de croissance : innovation et commerce international

Au cours de l’année 2018, le Canada a connu du succès au niveau des relations commerciales internationales avec l’entrée en vigueur de l’Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP) ainsi que l’issue de la renégociation de l’ALÉNA qui a mené à la signature de l’Accord États-Unis–Mexique-Canada (AEUMC). Par contre, le fédéral doit continuer à diversifier les marchés et d’accompagner les entreprises sur les nouveaux marchés, car il est nécessaire que notre économie s’émancipe davantage de sa dépendance face au marché des États-Unis.

 

Pour ce qui est de l’innovation, le CPQ tient à souligner qu’en plus des mesures fiscales annoncées lors de la mise à jour économique de novembre dernier, le gouvernement devrait investir dans des programmes et initiatives ayant un effet de levier structurant, et poursuivre énergiquement la mise en œuvre de son programme pour l’innovation et le développement économique en renforçant les liens et la synergie entre les différents acteurs, notamment le secteur public et privé, les grandes et petites entreprises, le milieu des affaires et les milieux de l’éducation.

 

« Nous avons besoin d’une économie dynamique, diversifiée et innovante, d’une fiscalité favorable à l’investissement, de politiques qui favorisent le développement des compétences de la main-d’œuvre, et d’infrastructures de qualité, y compris les infrastructures numériques. Il reste quelques mois au gouvernement fédéral en place pour faire la démonstration qu’il peut aider le Canada à rester compétitif et productif », conclut M. Dorval.

 

Le Théâtre des Grands Vents présente la création théâtrale Vacarme des solitudes

Les 22 et 23 février prochains, Le Théâtre du Bic présentera la création théâtrale Vacarme des solitudes. Dirigé par Frédéric Boivin, le spectacle réunit sur scène quatre personnes prenant chacun la parole pour raconter, avec humilité et résilience, un récit autobiographique authentique et troublant. Le spectacle est présenté en codiffusion avec Le Théâtre les gens d’en bas, dans la sérieVue d’ici qui offre une vitrine aux artistes en arts de la scène résidant sur le territoire du Bas-Saint-Laurent. Il a été créé en partie en résidence au Théâtre du Bic.

Des situations et des personnages apparaissent dans un espace théâtral situé à mi-chemin entre la fiction et la réalité, le témoignage et la performance. La proximité de la scène et du spectateur, la sobriété dans l’espace et le mouvement, de même que le caractère autobiographique des textes permettent aux spectateurs une attention intime à l’effort, aux corps, aux souffles, aux mots et aux voix des performeurs.

« Ce qui nous rend unique comme être humain, c’est l’accumulation individuelle et divergente d’une multitude d’actes fondateurs positifs ou négatifs qui jalonnent notre existence. Ici, nous nous intéressons aux traumatismes, ce que nous avons traversé, le souvenir qu’on en conserve, la prise de conscience que vieillir nous apporte et la prise en charge que l’expérience de la résilience nous permet », souligne le metteur en scène Frédéric Boivin.

Vacarme des solitudes est une œuvre percutante et sans artifice qui traite de la difficulté (et de l’importance) de se dire et d’écouter véritablement quelqu’un d’autre que soi-même.

La création de ce spectacle est le résultat d’un processus de près de huit ans qui s’est amorcé par une série de huit résidences de création de monologues. De ces monologues, quatre ont été enchevêtrés pour créer la pièce Vacarme des solitudes, dont les premières ébauches ont été présentées en 2016 à Matane et en 2017 à Rimouski.

L’initiative Vue d’ici du Théâtre du Bic permet au Théâtre des Grands Vents de bénéficier d’une résidence de création ainsi que deux représentations dans la saison régulière du Théâtre du Bic.

L’équipe

Texte collectif
Mise en scène : Frédéric Boivin
Distribution : Pierre-André Bujold, Nathalie Bernier, Lisa Ann Jungemann et Frédéric Boivin
Éclairages et scénographie : Julien Desgens et Frédéric Boivin

Pour y assister

Dates : 22 et 23 février à 19h30
Lieu : Théâtre du Bic
Tarif : 28$ / 21$ pour les 30 ans et moins
Billets en vente sur : https://billetterie.theatredubic.com/

NEWAD LANCE DES AUDIENCES MOBILES MOBILES AVEC DES DONNÉES

Newad devient ainsi la seule entreprise d’affichage numérique intérieur à pouvoir fournir un tel niveau de précision sur les audiences.

Newad, chef de file canadien en publicité numérique intérieure, annonce aujourd’hui un nouveau partenariat avec Native Touch, chefs de file de l’écosystème de la publicité mobile. Cela permettra non seulement aux marques de disposer d’informations sur les consommateurs et de capacités de ciblage localisées, mais permettra également à Newad d’introduire un niveau inégalé de données démographiques dans la publicité intérieure au Canada, avec plus de 100 segments d’audience différents. 

Ces profils d’audience ont été créés à partir de données mobiles anonymisées collectées via des applications de téléphone grand public détectées sur notre réseau. Bien que cette détection de données n’implique aucune collecte de données sur le propriétaire du téléphone, elle contribuera à donner une image claire des personnes passant du temps dans les lieux Newad. Ces données d’audience fourniront une intelligence d’affaires pratique pour simplifier les étapes de planification des campagnes stratégiques. 

Étant donné que les annonceurs attendent de plus en plus de précision et de résultats lorsqu’ils ciblent les consommateurs, il sera désormais possible de combiner les campagnes de publicité mobile et les campagnes mobiles car la publicité sur site utilisera également les données mobiles pour définir ses options de ciblage. Qu’il s’agisse des avantages de l’exposition inter-écrans ou du taux de réussite du marketing séquentiel, ces données vont certainement contribuer à améliorer les futures campagnes, à la fois en termes de résultats et d’efficacité. 

«Newad est à l’avant-garde du secteur depuis plus de 20 ans car nous nous sommes toujours efforcés de trouver de nouveaux moyens de mieux connaître les consommateurs», a déclaré Marie-Christine Fournier, directrice, Planification stratégique et ventes programmatiques. «Ces informations sur les données mobiles ne constituent pas seulement un moyen amélioré d’aider nos clients à atteindre leurs publics cibles. c’est également un pas en avant important pour les normes de l’industrie de l’affichage hors domicile », confirme Fournier. 

La qualité – et le potentiel très large – des informations qui n’étaient auparavant disponibles qu’avec programmatique est désormais disponible pour les produits du réseau Newad; c’est certainement un facteur important pour lequel la plupart des analystes des médias prévoient une croissance impressionnante des dépenses publicitaires pour la publicité intérieure et le virage numérique de la société.

Newad utilisera désormais des données mobiles anonymisées pour découvrir des informations clés sur les audiences de ses sites, détectées à partir des téléphones appartenant au réseau de Newad. Ces données sur l’audience fourniront une intelligence d’affaires pratique pour simplifier les étapes de planification des stratégies. 

BANQUET URBAIN: VENEZ SOUTENIR LE JOUR DE LA TERRE

Le Jour de la Terre est heureux de vous inviter à sa nouvelle édition du Banquet urbain, le jeudi 11 avril 2019 de 17h à 20h. Cette soirée-bénéfice sera l’occasion de lancer la 49e campagne du Jour de la Terre et de célébrer dans une ambiance conviviale les engagements par l’action de notre organisation, le 22 avril et tous les jours. 

La nouvelle édition se déroulera sous la présidence d’honneur de M. Gene Kruger, membre du Conseil d’administration et vice-président, Développement des affaires chez Kruger, accompagné d’un comité d’exception.

Cet évènement, alliant aspirations environnementales, rencontres d’affaires et expérience gastronomique, saura vous surprendre dans un lieu inconnu du grand public.

Pour obtenir plus d’informations, nous vous encourageons à visiter la page du Banquet urbain ou à nous contacter par téléphone au 514-728-0116 #232. Découvrez aussi la section Partenaires pour donner de la visibilité à votre organisation durant l’événement.

Conseils Google pour améliorer sa relation avec la technologie

Avec l’essor des nouvelles technologies, plusieurs Canadiens se demandent comment trouver un bon équilibre dans leur vie quotidienne. Au Canada, les demandes de recherches sur le bien-être numérique ont atteint un nombre record au cours de la seconde moitié de 2018.

1. La première étape est de comprendre vos habitudes. Le tableau de bord Bien-être Numérique (Digital Wellbeing Dashboard) des téléphones Android ayant Android 9.0 Pie donne un aperçu sur votre utilisation quotidienne de chaque application, combien de fois vous ouvrez le téléphone et pendant combien de temps vous le regardez. Une fois avoir identifié les applications qui prennent le plus de votre temps, vous pouvez vous fixer des objectifs avec la minuterie de Android 9, qui permet d’établir des limites de temps sur chaque applications. Une fois la limite atteinte, l’application se met en pause pour le reste de la journée.

(Le tableau de bord est actuellement offert sur les téléphones Pixel et Android One fonctionnant sous Android 9.0 Pie)


2. Le sommeil est la chose la plus importante pour améliorer votre quotidien. S’il est difficile de ne pas garder son téléphone dans la chambre, l’outil “Wind down” de Android Pie 9.0 active automatiquement la fonction “Ne pas déranger” et fait passer l’écran en niveaux de gris à l’heure du coucher.


3. Si vous avez des enfants, vous pouvez utiliser l’outil Family Link pour établir des règles et limites de temps pour tous les membres de la famille. Vous pouvez aussi configurer l’Assistant Google pour verrouiller le téléphone des enfants, en disant simplement “Ok Google, éteint le téléphone de Charles”.


4. Si vous avez de la difficulté à réunir la famille autour de la table ou à envoyer les enfants au lit, Google WiFi disposent de commandes qui permettent de programmer des pauses WiFi sur les appareils de vos enfants. Vous pouvez aussi bloquer l’accès à des sites Web trop explicites.
5. Faites travailler la technologie pour vous avec l’Assistant Google. Utilisez-le pour dicter et envoyer des messages, demander l’état du trafic routier, organiser vos tâches et vous rappeler d’appeler votre maman! Dites “Ok Google, bonne nuit!” pour établir une routine du sommeil qui peut éteindre vos appareils connectés.


6. Les preuves s’accumulent sur les bienfaits de la méditation, qui permet de mieux gérer l’anxiété. Pour facilement intégrer la méditation au quotidien, consultez l’extension Mindful Break sur Google Chrome, qui vous guidera dans un exercice de respiration. L’extension permet de programmer des rappels pour vous faire prendre une pause, et vous permet aussi de passer en plein écran pour vous aidez à focuser pleinement sur vos tâches.

Un nouveau service pour aider les PME en croissance

Le collectif d’experts UMANCO offre maintenant une gamme de services spécialisés conçus spécifiquement pour contribuer à la croissance des petites et grandes PME du Québec. À partir d’un important bassin d’experts indépendants, de consultants et de microentreprises, il crée des équipes sur mesure en fonction des besoins de ses clients afin de réaliser tous les mandats qui lui sont confiés.

Umanco assure aussi la gestion complète des projets pour un résultat clé en main. Une approche différente Umanco a pour but de soutenir l’immense potentiel d’expertise que l’on retrouve chez les travailleurs autonomes, consultants et microentreprises du Québec. Nous souhaitons fédérer ce bassin d’experts indépendants pour créer des opportunités qui sont souvent inaccessibles sans équipe, que ce soit pour le développement d’affaires ou pour l’amélioration de la qualité de vie au travail. De plus, Umanco offre aux petites et moyennes entreprises une nouvelle approche pour obtenir l’aide et l’expertise de pointe nécessaires à leur croissance. Chez Umanco, nous créons des équipes spécialisées et nous assurons la gestion globale du travail pour offrir un service clé en main. De cette façon, nous pouvons soutenir et accompagner les PME dans des projets de toutes tailles à court, moyen et long terme.

Umanco, c’est un allié stratégique toujours disponible et des partenaires expérimentés de haut niveau. Étant eux-mêmes entrepreneurs, les membres d’Umanco comprennent bien la réalité des PME. Ils prennent le temps de bien connaître les gens, les entreprises, les produits et les marchés de leurs clients.

Les 3 « D » d’Umanco

Voici nos trois axes de développement initiaux et non limitatifs pour aider à mettre en place des solutions d’affaires performantes adaptées aux besoins des clients.

Développement de marque – Positionnement stratégique et branding –

Design et graphisme – Création de contenu

Développement d’affaires – Marketing numérique et traditionnel – Génération de prospects – Coaching de vente Développement technologique – Site Web – Application mobile – Gestion TI

Umanco, c’est aussi une implication sociale Étant privilégiés de pouvoir partager le succès de nos clients, nous désirons aussi partager avec ceux qui veulent changer le monde pour le mieux. Chez Umanco, nous le faisons un projet à la fois! Pour chaque mandat que nous effectuons avec nos clients, nous remettons un montant à l’organisation de bienfaisance de leurs choix.

C’est notre façon d’encourager un type de partenariat impliqué et différent.

Taux d’ajustement de loyer 2019 publiés par la Régie du logement : Augmentation de loyer? Propriétaires, sortez vos calculatrices!

C’est avec malheureusement aucune surprise que l’Association des Propriétaires du Québec (APQ) prend connaissance des taux d’ajustement 2019 de la Régie du logement. Un constat clair qu’aucun effort de changement politique n’est apporté pour corriger les torts de cette méthode désuète. Le taux de 1.2% d’estimation moyenne suggéré pour un logement non-chauffé est déraisonnable compte tenu des hausses de prix. L’APQ demande au gouvernement de s’engager, et ce sans délai, à réformer cette méthode de fixation en 2019.

Cette année et plus que jamais, l’Association des Propriétaires du Québec (APQ) recommande aux propriétaires de logements de faire leurs calculs avant d’envoyer les avis de modification au bail. “Le Gouvernement a abaissé les comptes de taxes scolaires avec la réforme du système de taxation scolaire. Mais cette année de nombreux propriétaires ont reçu un nouveau rôle d’évaluation foncière.

À Sherbrooke, les immeubles de 6 logements et plus connaissent une hausse de 6,9%. À Laval et à Québec, la hausse est de 10,1%, alors qu’à Montréal c’est 13,2%” selon l’APQ. L’APQ rappelle également que les baisses de taxes solaires sont différentes d’une région à une autre et certaines ont reçu des baisses très faibles. Il est important que chaque propriétaire fasse son calcul pour chacun de ses logements car une baisse de taxes ne signifie pas automatiquement une baisse de loyer. Outre les taxes scolaires, il faut prendre en compte les factures d’entretien et les travaux majeurs effectués. “Propriétaires, ne vous fiez pas sur un taux général ou des estimés pour l’ensemble du Québec, prenez le temps de calculer pour chaque immeuble. Plusieurs auront droit à une hausse de loyer et si ce n’est pas réclamé en 2019, cet argent sera perdu car on ne peut pas réclamer les années suivantes” de conclure l’APQ.

Chaque année, la Régie du logement émet des pourcentages servant au calcul des augmentations des loyers, conformément au Règlement sur les critères de fixation de loyer. Malgré les incohérences des taux et la collecte des frais imposée aux propriétaires, le Gouvernement ne change pas sa ligne directrice envers la Régie du logement et laisse des règlements obsolètes qui les empêchent de bien entretenir leurs logements. Les locataires, appuyés dans leur idée par les associations de locataires, se fient juste à ces taux. Mais ce ne sont que des estimations et le propriétaire doit faire ses propres calculs car chaque immeuble est différent avec les taux d’ajustement de loyer annoncés chaque année.

“D’ailleurs selon le communiqué émis ce jour, la Régie du logement rend disponible un tableau qui montre les augmentations accordées par le tribunal de 2013 à 2018 et la moyenne des cas qui ont été portés au tribunal est de 2.8% d’augmentation de loyer. Cela démontre bien que d’émettre des taux d’augmentation négatifs ou ridiculement bas est totalement incohérent avec les hausses réelles de loyer requises pour un immeuble.” selon Martin Messier, Président de l’APQ.

Travaux majeurs : plus de 35 ans pour amortir son toit alors qu’il sera changé plus d’une fois d’ici là? Le manque de marge de manœuvre entourant les travaux majeurs a un impact tant sur les finances d’un immeuble que sur sa sécurité. “Nous revendiquons depuis de nombreuses années un changement complet de la méthode de fixation de loyers et que les travaux soient amortis sur 10 à 12 ans. Une solution simple à ce maigre 2.7% accordé cette année pour les travaux majeurs, qui n’encourage pas la rénovation, serait de permettre aux propriétaires et locataires de s’entendre sur l’augmentation de loyer des années futures, permettre l’étalement des travaux sur 3 ou 4 ans.” selon l’APQ.

Actuellement, si un propriétaire ne réclame pas ses dépenses l’année suivante, comme ici en 2019 toutes les dépenses de 2018, il perd le droit de réclamer ses montants après. 2 outils de l’APQ pour vos calculs Formulaire Excel de calcul d’augmentation de loyer APQ et APQ Mobile** qui vous permettront d’effectuer aisément vos calculs d’augmentation de loyer et de dates d’envoi. Après le calcul, vous pourrez recevoir par courriel les documents générés automatiquement afin de conserver vos calculs et d’imprimer directement vos avis selon votre choix d’augmentation. Allez au https://www.apq.org/apq-mobile.aspx(external link) pour télécharger APQ Mobile. Clinique de fixation de loyer le 19 janvier 2019 de 10h à 15h gratuite et ouverte à tous. Nos professionnels pourront faire vos calculs d’augmentation de loyer avec vous et vous pourrez assister à plusieurs conférences.

Allez au http://www.apq.org/clinique-fixation-2019.aspx(external link) pour les détails. Rappelons, pour finir, que le propriétaire a le fardeau d’ouvrir un dossier à la Régie du logement si le locataire conteste l’avis d’augmentation ou de modification au bail reçu. Le propriétaire devra apporter toutes ses factures et rater une journée de travail pour aller réclamer son dû.

https://www.rdl.gouv.qc.ca/fr/actualites/le-calcul-de-l-augmentation-des-loyers-en-2019 pour téléphones et tablettes (Android, iOS(Apple) et Windows 10 Mobile) ainsi que pour ordinateur (Windows 10)

mononews logo white


© Tous droits réservés. Mononews

Back to Top