Blocage du service ferroviaire

Blocage du service ferroviaire : il est indécent de prendre l’économie et la population en otage à la grandeur du Canada et notamment au Québec

Le CPQ  (Conseil du patronat du Québec) est extrêmement préoccupé par le blocage du service ferroviaire à travers tout le Canada par certains manifestants et par les répercussions importantes que cette situation a dans toutes les provinces sur l’économie ainsi que sur les déplacements de millions de Canadiens.

Selon le CPQ, un enjeu concernant une région de la Colombie-Britannique ne peut faire autant de victimes collatérales dans tout le Canada comme c’est le cas aujourd’hui, et notamment au Québec où les conséquences sont multiples, de Gatineau jusqu’à Gaspé.

Le CPQ demande donc au gouvernement fédéral de faire preuve de leadership dans ce dossier en prenant tous les moyens nécessaires pour mettre fin rapidement au blocage des lignes ferroviaires et ainsi limiter les impacts négatifs que ressentent déjà les entreprises et les citoyens.

« La perturbation d’un service aussi important que le train pour un pays comme le Canada a des répercussions incalculables sur toutes les sphères de notre société, il n’y a qu’à se rappeler l’effet des pénuries de propanes de l’automne sur les denrées alimentaires pour comprendre que cette situation peut avoir des effets incommensurables si elle devait perdurer » affirme Yves-Thomas Dorval, président et chef de la direction du CPQ. « Il en est de la compétence du gouvernement fédéral de trouver des solutions pour rétablir le service au plus vite et protéger les entreprises et la population de conséquences désastreuses », conclut M. Dorval.

Blocage du service ferroviaire, CPQ