ACÉUM

ACÉUM : « Un accord fondamental pour la prospérité de tous », selon le CPQ

Suite à l’adoption au Parlement du nouvel accord de libre-échange avec les États-Unis et le Mexique, le CPQ  (Conseil du patronat du Québec) fait appel à tous les parlementaires à Ottawa et à toutes les parties prenantes pour faire en sorte qu’il soit mis en œuvre le plus rapidement possible. Le CPQ rappelle que cet accord est fondamental pour la prospérité de tous et pour assurer le niveau de vie des citoyens du pays.

« La mise en œuvre rapide de l’ACÉUM permettra de mettre fin à des années d’incertitudes économiques et favorisera le libre-échange dans le territoire nord-américain aux bénéfices des entreprises et des travailleurs au Canada. Cet accord permet donc d’assurer la stabilité nécessaire aux développements des affaires et à la fluidité commerciale. Il est dans l’intérêt supérieur du Québec et du Canada », affirme Yves-Thomas Dorval, président et chef de la direction du CPQ. 

Le CPQ rappelle que certains secteurs font toujours face à des enjeux qui ne sont pas réglés par cet accord et demande aux gouvernements d’y porter une attention particulière, notamment en s’assurant que des dispositions fiscales et réglementaires adaptées à leurs réalités leur permettent de maintenir, voire d’améliorer, leur compétitivité. L’organisme s’attend aussi à ce que les gouvernements travaillent à mettre en œuvre les mécanismes nécessaires afin de s’assurer de l’absence d’un impact négatif pour les industries qui ne bénéficient pas d’un terrain concurrentiel équitable. Toutefois, le CPQ souligne que ceci ne devrait pas mettre en péril l’entente qui, rappelons-le, est profitable pour l’économie de l’ensemble du pays.

ACEUM, économie

mononews logo white


© Tous droits réservés. Mononews

Back to Top